Partagez | 
 

 acace ✼ nos amours décomposés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 25
MessageSujet: acace ✼ nos amours décomposés   Ven 23 Jan - 21:46

Hadès


≡ Acace Argyros ≡
you take the things you love and tear them apart.you wear your ruins well, please run away with me to hell

▲ ► ◄ ▼

Ω nom Argyros. Ω prénom Acace. Ω âge 43 ans. Ω date et lieu de naissance 3 février, Volos (Grèce). Ω origines et nationalité Quelques silences, d'une origine incertaine, Bulgarie qu'il prétend, ne sait pas. Nationalité grecque, unique certitude. Ω profession/occupation La mort aux doigts. La vie qu'il passe à trépas. Chirurgien au déclin. Professeur à l'université. Ω statut civil Noces noires. Epouse au tombeau. La recherche d'une autre figure, de l'obsession qu'il poursuit. Ω niveau de vie  €€€€€. Argent dilapidé, montré, craché à leur regard envieux. Ω groupe INCOMMENSURABLES. Ω célébrité Mads Mikkelsen. Ω prédéfini, scénario ou inventé ? Inventé Ω crédits tumblr (gif) et swan (image).






RESURRECTION Ω Les corps chutent, il relève, un claquement de doigts, d’une paume qui effleure les joues meurtries, jolis chrysanthèmes. Des Lazare qui s’éveillent pour lui, de quelques corps qu’il choisit, eux les destinés, eux les maudits. Un touché pour la vie. Le pouvoir est un mal. D’un autre effleurement, c’est le rendu au tombeau. Les voir revivre mais ne pas les approcher.

NYCTALOPE 1 Ω Le regard perce la nuit, d’ombres fugaces qu’il distingue. Le soleil fracasse la rétine, crache mille torrents de flamme au regard. L'habitude des ruines, d'une chandelle pour éclairer les manuscrits. Le jour est redouté./span>
La foule est une peur, de ces corps qui se pressent, de ces vies qui cavalent sans se soucier des autres. Il s’écarte, observe de loin Ω Médecine, il ne sait pas, le choix n’est pas le sien, déjà commence le chuchotement. Côtoyer la mort, porter la couronne de quelques dieux Ω Eté ignoré, chaleur répugnée. Il se retire dans le palais des ruines, ne sort qu’à la tombée de la nuit Ω Joueur. La vie est une morne succession d’événements, de pile ou face, il prend les décisions Ω Ordre nécessaire à toute chose. L’organisation se veut parfaite, du bureau, à la bibliothèque. Une place à chacun Ω La vie nocturne, il aime à s’égarer dans les rues, à côtoyer quelques passants Ω L’humeur change au gré des saisons. De l’aimant à l’agacé Ω Obsession des corps, des beautés avant qu’elles ne se fanent Ω Charismatique. L’ombre du géant se traine aux pas légers, quelques mots et regards suffisent pour accaparer une foule, les contraindre à suivre l’opinion du roi Ω Excessif. Nécessité de l’absolu. La vie ne possède pas une seconde de répit Ω De connaissances éparpillées, de sujets divers, il ne sait se contenter de l’acquis, toujours ce besoin de plus, sinon c’est l’ennui Ω
Hadès roi. Le monarque chuchote quelques prières à ses songes, de funestes destinées. Les cauchemars sont tachées de sang, de quelques souffles maudits qu’il chasse, tente maladroitement de combattre en restant éveillé. Ca surprend, ce n’est pas aisé. Acace ignore, un temps, quelques mois et tout revient. Plus de rêves mais des murmures le jour, des actes commis pour le compte d’un autre. Le roi infernal guide, d’un pantin qui obéit et le voilà soldat de plomb. La personnalité se mue, et change le comportement de l’homme aimant. Un visage à ses visions, le prénom de l’aimée Perséphone, la quête infernale.

▲ ► ◄ ▼



Reflektor, c'est le pseudo sous lequel je me cache. 24 vieilles années. Ce forum est une perle d'imagination! Et j'accepte que la petite Moïra se promène dans mes rp.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 25
MessageSujet: Re: acace ✼ nos amours décomposés   Ven 23 Jan - 21:47

≡ Danse macabre ≡
Et le ciel regardait la carcasse superbe

▲ ► ◄ ▼

Ici l'histoire de votre personnage sous la forme que vous souhaitez, nous vous demanderons juste de respecter un minimum de 500 mots.

« Touche-moi » hurle l’écho d’une morte, répercussion contre les murs tremblants d’un palais en ruine. Maison des soupirs. Chacun est à l’écart, si éloigné, jamais proche, d’une nécessité. Le regard dévie, occupe d’autres pensées, vogue ailleurs. « Pourquoi je suis comme ça ? Pourquoi tu me laisses vivante ? » Pourquoi n’est-elle pas morte, enterrée et rognée par les vers, cadavres jetés par-dessus bord. Il se souvient encore, l’accident, l’appel qui survient alors qu’il est au bloc, qu’un patient est entre ses doigts, d’une vie qu’il abandonne pour une autre, plus précieuse qu’il dira au tribunal. Agape. Le prénom de la femme au bout de la langue, entravé dans la gorge, comme une prière qu’on ne doit prononcer. C’est l’élan des pertes, de quelques peurs. Son état ne pourra pas s’améliorer, les fonctions vitales sont détériorées. Le diagnostic s’étend, quelques pages, quelques mots de l’inutile. Tout est fait, de promesses vaines, d’instruments qui ne peuvent conjurer la mort. Et l’autre, diable des os qui chuchote au creux de l’oreille. Eveille-là. Ne perdons pas Perséphone. Le choix n’a jamais été le sien. « Tu refuses ce que je t’ai donné, tu refuses ce que je suis, tu ne sais pas... » Quelques pas craquent au plancher de leurs larmes. La maison s’écroule, d’une noyade à venir. Il sait ce qui doit être fait. Des mois qu’il y songe, qu’il voit un cadavre s’agiter sous ses yeux. Une marionnette, une poupée de chiffons qu’il ne peut plus taire. Le jeu des distances reprend, la valse s’amorce. Dix pas de l’autre. Les bras de l’aimée sont découverts, la chair à vif, lambeaux de vie. Tout ça, il sait. Des nuits passées à l’observer, à ne jamais toucher. Bientôt, elle sera à nouveau un tas de cendres, poussière au vent, souvenir égaré. « Tu as peur ? Est-ce que ça t’écoeure ? » Un rictus moque les lèvres du cavalier. La mort est sa maîtresse. Un pas en avant. Neuf. « La mort est un passage, les corps s’alignent, je n’ai pas peur, je la côtoie. Que veux-tu ? » Les questions s’évitent. L’écoeurement est une idée impossible. Quelques souvenirs s’abîment à sa caboche, de leur rencontre, de la figure poursuivie à travers l’université, du duel contre d’autres prétendants. Agape. La valse s’écarte à trois pas. La main se tend, les doigts effleurent le vide, se refusent à l’acte. « Je me souviens… ce que tu caches. L’accident. Je sais, ce sont des flashs, comme des souvenirs qui ne sont pas les miens, mais je sais… et je meurs, encore… » Le regard des désolations. L’homme baisse les yeux, ambres au désespoir, admet la vérité. Macabre constant. La vie est passagère. Ce qu’il leur donne, c’est un sursis, pas l’espoir, mais une malédiction. La figure adorée se tord devant lui. Le visage n’est plus, de chairs putréfiées. Il aime sa mort.

L’épouse est à ses bras, rendue l’âme à quelques dieux gourmands. « Pardonne mon égoïsme » Qu’il chuchote contre les lèvres bleues.

Prétention des vivants. Il ignore le cimetière à son regard, les tombes érigées au souvenir d’êtres pourrissants. La main s’égare sur quelques noms, du lierre qu’il chasse de doigts imprudents. Les morts ne s’éveillent plus, là, enfermés sous terre, dans quelques boites en bois. Parfois, c’est un écho aux oreilles, quelques chuchotis, comme si il pouvait les entendre parler entre-eux.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
♦ ♦ ♦ ♦
MessageSujet: Re: acace ✼ nos amours décomposés   Sam 24 Jan - 9:56
Bienvenue sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 279
MessageSujet: Re: acace ✼ nos amours décomposés   Sam 24 Jan - 11:02

≡ tu es validé(e) ≡
c'est maintenant que ça commence

▲ ► ◄ ▼

Bravo toi, tu as réussi à passer la redoutable épreuve de la fiche de présentation. Tu peux donc d'ores et déjà créer ta fiche de liens et aussi celle de tes sujets. Pour toutes tes autres demandes, c'est ici qu'il te faudra cliquer. Pour créer ton scénario tu peux cliquer ou encore regarder du côté de la recherche de liens. Sur ce, bonne aventure Mdmienne

Ω Ω Ω

un régal pour les yeux






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musedismoi.forumactif.fr
Contenu sponsorisé

♦ ♦ ♦ ♦
MessageSujet: Re: acace ✼ nos amours décomposés   
Revenir en haut Aller en bas
 

acace ✼ nos amours décomposés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» acace ✼ nos amours décomposés
» De nos amours décomposés (Hosa)
» Aristide Passé Composé
» Mes z'amours
» Au diable les enfers, Au paradis des amours, Je suis libre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUSE DIS-MOI ::  :: ENTRE DANS LA LÉGENDE :: PRÊTS POUR LA BATAILLE-