Partagez | 
 

 Bianca † I'm A Ruin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 87
MessageSujet: Bianca † I'm A Ruin   Sam 24 Jan - 10:41

Médée


≡ Bianca Dowes ≡
I wanna live forever, forever in your heart.

▲ ► ◄ ▼

Ω nom Dowes. Ω prénom Bianca. Ω âge 18 ans. Ω date et lieu de naissance Brighton, 14 septembre 1996. Ω origines et nationalité Britannique. Ω profession/occupation étudiante en géographie. Ω statut civil célibataire. Ω niveau de vie €€€€. Ω groupe Mémorables. Ω célébrité Shailene Woodley. Ω prédéfini, scénario ou inventé ? inventé. Ω crédits  shailenewoodleydaily.tumblr (gif) et gwendalivia (image).




ENCHANTEMENTS Ω Médée était une magicienne très talentueuse, indéniablement. Par analogie, Bianca est une grande enchanteresse également. Elle peut lancer des enchantements divers, allant de la métamorphose de son chat en truie jusqu'à la congélation de l'eau, en passant par la mise en fleurs de ses meubles. Le seul problème est qu'elle ne les maîtrise pas la plupart du temps. Quand elle veut jeter un enchantement déterminé, il se passe souvent quelque chose qu'elle n'avait pas prévu. Et quand bien même elle décide de ne rien faire du tout, un instant de déconcentration ou de laisser-aller déclenche ses pouvoirs. Elle a déjà essayé d'établir un lien avec ses émotions (colère = j'enflamme, tristesse = j'inonde ?) mais ses statistiques n'ont jamais rien prouvé. Parfois, néanmoins, elle arrive à gérer.

ALCHIMIE Ω Médée ayant une grande connaissance dans la fabrication des onguents et autres filtres, Bianca possède des savoirs innés en terme de botanique ou de chimie, sans ne jamais avoir rien avoir étudié dans ces deux matières, et serait capable de préparer d’instinct diverses mixtures, tantôt poisons, tantôt médicaments. Elle en serait capable, certes, mais il faut dire qu’en vérité elle ne le fait jamais, même si l’envie la tiraille de se mettre derrière les fourneaux.

Ses parents ayant tendance à l'étouffer, elle ressent un besoin urgent de s'affirmer vis-à-vis d'eux et de devenir totalement indépendante. Ω Sa famille l'a élevée dans la foi chrétienne, qu'elle a suivi aveuglément jusqu'à un certain âge. Maintenant, elle a tendance à aller contre son éducation, non sans ressentir une certaine culpabilité - qu'elle tente de taire. Ω Elle sait mise à fumer sans aimer ça, à boire pour faire comme tout le monde, à faire le mur et d'autres conneries pour "vivre sa jeunesse". Mais dans tout ce qu'elle fait, elle semble indécise et maladroite. Ω La prochaine étape est de baiser, mais là, elle avoue être réticente. Elle voudrait bien être une garce désinhibée et prendre du bon temps quand ça lui chante, être aguicheuse et désirable, mais elle se sent sale quand elle y pense ou quand elle essaie. Ω Le problème vient du fait qu'elle se méfie des hommes. Ils l'intimident. Ω Elle est féministe confirmée, et ne perd pas une occasion pour faire valoir les droits de la femme autour d'elle. Ω Elle pratique l'escalade en salle, et désirerait pouvoir grimper sur des falaises naturelles. Ω Elle aime être seule dans la nature, pour écrire ou pour simplement penser. Ω Elle ne peut sortir sans écouter de la musique sur son iPod. Ω Elle aime les chansons douces sur les couplets mais qui s'envolent de manière tonitruante sur les refrains. Ω Elle est pratiquante, et va les dimanches à la messe, plus par obligation que par démonstration de sa foi. Ω Elle peut rester sous une douche bouillante pendant de longues minutes. Ω Elle évite de se regarder nue dans sa glace, même si elle affirme ne pas être complexée et s'aimer comme elle est. Ω Elle adore voyager, et rêverait de faire un tour du monde en moto. Ω Sa détermination a toujours été grande. Quand elle se lance dans quelque chose, elle le fait à fond, sans compter, en repoussant ses limites. Ω De ce fait, elle déteste la concurrence et la défaite.
Bianca est imprégnée de Médée, l'enchanteresse infanticide dévorée par la jalousie. Elle n'en a pas conscience, mais se doute bien que quelque chose ne tourne pas rond en elle. L'antique magicienne a tendance à influer sur son mental et ses émotions, voire à imposer son ressenti. Ainsi, Bianca ressent de la culpabilité en passant devant une école primaire, de la haine face à de jeunes mariés, du mépris pour les hommes en général. Médée est folle. Complètement tarée. Donc, en suivant la logique, Bianca est toute aussi déglinguée du ciboulot. Pas tout le temps non, mais parfois. Elle commence à hurler et à pleurer, à frapper quiconque désire la réconforter, et elle se sent empli de rancœur pour le monde entier, qu'elle voudrait voir crever la bouche ouverte. Rapidement envoyée chez un psy, Bianca voit des souvenirs qui ne lui appartiennent pas remontent tout doucement à la surface de sa conscience.

▲ ► ◄ ▼



Alors, moi je suis In Case, j'ai 18 ans, j'étudie les langues romanes et je vis en Belgique. (je suis un garçon, messieurs dames)  Je suis sexy, magnifique, resplendissa...    je m'éloigne du sujet. Je me suis inscrit sur Muse Dis-Moi car je rêvais d'un RPG mythologique moderne, mais sans Camp des Sangs-Mêlés ou autres références Percy Jacksoniennes (non pas que ça me dérange, mais je voulais du neuf hihi). Et puis, les coups de foudre ça ne s'explique pas vraiment    ET OUAIS JE KIFFERAI VOIR LA PETITE GAMINE DANS MES RPS  






_________________









I was filled with poison but blessed with

Beauty & Rage.

©littleharleen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 87
MessageSujet: Re: Bianca † I'm A Ruin   Sam 24 Jan - 10:42

≡ I'll ruin you, I'm a ruin ≡
All the love we had has turned to hate somehow

▲ ► ◄ ▼



« Je vous écoute. »

Bianca était allongée sur un canapé en imitation cuir glacial, face à une horloge ronde au tic tac sonore. Cliché.

« Ce serait peut-être à vous de me dire ce que je dois raconter. »

Bianca était mal à l'aise. Qu'est-ce qu'elle foutait là, bordel ? Enfin, elle le savait très bien. Ca a commencé il y a quelques semaines. Elle s'était mise à pleurer devant Titanic. Normal, pour la plupart des gens, c'est même l'objectif du film. Sauf que Bianca s'est jetée sur le téléviseur et l'a renversé à terre. Un écran plat vieux d'à peine un an, heureusement encore sous garantie. Ses parents ont commencé à se poser des questions, et plus ils jurèrent de ne plus jamais regarder Titanic à nouveau, vu l'état dans lequel s'était mise leur fille. L'affaire aurait pu s'arrêter là, à un téléviseur brisé. Mais elle continua, les crises effrayantes de Bianca surgissant à n'importe quel moment, dans n'importe quel lieu, d'une intensité frôlant la rage. Ou la folie, car c'était de ça qu'il s'agissait pour les parents Dowes. Leur fille était malade.

Ce qui expliquait sa présence ici, dans le canapé théoriquement confortable de ce psychologue-psychiatre - Bianca ne savait pas trop ce qu'il était exactement, alors elle employait les deux termes pour le définir. Elle savait donc pourquoi elle était dans ce cabinet, mais il ne fallait pas compter sur elle toute seule pour arriver à placer des mots sur ce qu'elle vivait. Qu'il fasse son boulot que diable.

Le psy, Dr Sakarov, faisait partie de la minorité russe d'Argopolis. Il n'avait pas l'air froid ou méchant, mais pas très avenant non plus. Non, il avait juste l'air... professionnel. Il poussa un soupir. Quel culot !

« Bien. Tu peux commencer par me dire depuis quand tu es devenue hyper-sensible. Depuis ton déménagement ? »

Bianca était déçue. Elle s'attendait à se faire hypnotiser ou à devoir analyser des tâches d'encre. Quelque chose de plus ludique. Tant pis.

« Non, je ne pense pas. J'étais triste de quitter Brighton, mais je ne pouvais pas en vouloir à mon père. Une promotion comme ça, ça ne se refuse pas vraiment. Et puis, à la sortie du lycée, je me sentais trop différente de mes amies au final... Ne pas les revoir ne me gênait pas plus que ça au final. Après, je me suis rendu compte qu'on retrouvait le même genre de personnes ici. »

« Tu t'es adaptée ? »

« Je fais de mon mieux. Je me fonds dans le moule. »

« Tu n'as pas à le faire tu sais. Tu peux te faire des amis en étant toi-même. »

« Vous dites exactement ce qu'un psychologue dirait. Comme dans les séries. »

« C'est mon métier. »

Silence. Tic. Tac. Tic. Tac.

« J'ignore de quand ça date. J'ignore pourquoi ça m'arrive à certains moments et pas à d'autres. »

Bianca se surprenait elle-même à parler sans devoir répondre à une quelconque réponse.

« Que ressens-tu à ces moments là ? »

« De la jalousie. De l'amertume. De la colère. Ca dépend. Même si je suis heureuse l'instant d'avant, dès que quelque chose me frustre un peu, ça prend des proportions énormes. »

« Quelles sortes de choses ? »

« Des couples heureux. Des enfants avec leurs parents. Les types avec leur pancarte "FREE HUGS". »

« Le bonheur. »

« Non. L'amour, l'affection. Mais pas toujours. Quand je vois mes parents s'embrasser, je ne sors pas de mes gonds. Et puis, parfois je crise sans que ça soit lié à ça, à la moindre frustration. Je déteste qu'on me donne des ordres, par exemple. Et j'ai parfois du mépris quand on me demande simplement mon aide. Je n'étais pas comme ça avant, et je ne suis pas comme ça de manière régulière. »

« Du mépris ? »

« Je me sens utilisée. Mes parents m'ont toujours élevée dans l'aide au prochain, le service désintéressé sans rien attendre en retour. Ca ne m'a jamais dérangée, mais par moment je sature. »

« C'est normal à votre âge de s'affirmer par rapport aux préceptes enseignés par les parents. Pas systématique, mais normal. »

« Il ne s'agit pas de ça. Pas totalement. Du moins, ça n'a pas de lien avec la situation pour laquelle je viens vous consulter, je le sens. C'est comme si je me rappelais d'une mauvaise expérience et que j'avais peur que cela se répète. Mais je n'ai aucune idée de quoi il s'agit. »

« Y a-t-il autre chose ? »

Transition brutale vers un nouveau sujet. Bianca s'enfonça dans son canapé. Ok, dis-le moi tout de suite si ce que je viens de te dire ne t'intéresse pas du tout. De toute façon, ce sont tous les mêmes, ils se foutent de tout...

« Les hommes. »

Elle n'attendit pas que ce cher Sakarov l'interroge plus en profondeur pour embrayer. Elle se redressa, le feu aux joues et la rage tordant peu à peu ses viscères. Sa voix prit des inflexions plus graves.

« Je me méfie d'eux. Ils sont horribles, fourbes, et intéressés. Ils vont manipulent, vous lient à eux puis vous jettent. Ils jouissent de votre jeunesse, ils jouissent de vos capacités, puis ils jouissent de vous voir s'abandonner à eux. Puis ce sont eux qui vous abandonnent et vous ne représenter plus rien, au même titre que tout ce que vous bâti pour eux. »

Elle était debout maintenant, et crachait presque des mots qui ne venaient pas réellement d'elle. Elle sembla se calmer un instant, jeta un coup d'oeil à l'horloge.

« Il est l'heure, j'y vais. »

Sur ces mots, elle sortit deux billets donnés par sa mère pour payer la séance et tourna les talons.

« Ma secrétaire vous recontactera pour un autre rendez-vous. »

« C'est ça. »

Et la porte se referma derrière elle.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
♦ ♦ ♦ ♦
MessageSujet: Re: Bianca † I'm A Ruin   Sam 24 Jan - 11:13
Bienvenue sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 87
MessageSujet: Re: Bianca † I'm A Ruin   Dim 25 Jan - 15:01
Merci

_________________









I was filled with poison but blessed with

Beauty & Rage.

©littleharleen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 279
MessageSujet: Re: Bianca † I'm A Ruin   Dim 25 Jan - 17:32

≡ tu es validé(e) ≡
c'est maintenant que ça commence

▲ ► ◄ ▼

Bravo toi, tu as réussi à passer la redoutable épreuve de la fiche de présentation. Tu peux donc d'ores et déjà créer ta fiche de liens et aussi celle de tes sujets. Pour toutes tes autres demandes, c'est ici qu'il te faudra cliquer. Pour créer ton scénario tu peux cliquer ou encore regarder du côté de la recherche de liens. Sur ce, bonne aventure Mdmienne


Ω Ω Ω
Bonne fiche, et j'aime bien la rédaction de l'histoire
Aller, va donc trouver quelqu'un pour... baiser. What a Face






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musedismoi.forumactif.fr
Contenu sponsorisé

♦ ♦ ♦ ♦
MessageSujet: Re: Bianca † I'm A Ruin   
Revenir en haut Aller en bas
 

Bianca † I'm A Ruin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Long road to ruin} Ae'
» "Boss Set"
» Rack and Ruin, le nouveau Mordheim?
» How to ruin a party + Jade.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUSE DIS-MOI ::  :: ENTRE DANS LA LÉGENDE :: PRÊTS POUR LA BATAILLE-