Partagez | 
 

 deep down where your soul is hidding ♦ Saülh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 146
MessageSujet: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 1:18

   
bellérophon

   

   
≡ HAERESIS ARKSER SAÜLH ≡
there are some lines you can't uncross

   
▲ ► ◄ ▼

   
Ω nom saülh Un nom de famille à la mauvaise réputation, on y assimile beaucoup de statut aux porteurs de ce nom, les hommes seraient des violeurs et les femmes des catins, les pères des alcooliques et les mères des droguées, les enfants des bouseux et des illettrés. Cependant, depuis peu de temps, il n'y a plus qu'une seule personne disposant de ce nom, ici, alors lui, de quoi est-il qualifié ?Ω hæresis ou plus souvent Hæ' tout court, parce qu'on lui dit souvent que son prénom est trop long, et fait trop formel. arkser un prénom dont lui même ne connaît pas l'origine, mais il lui porte à cœur, parce que son frère ne l'appelait que de cette façon et il était le seul à le faire Ω âge 28 ans. Ω date et lieu de naissance un 27 Aoüt à Argopolis. Ω origines et nationalité Se sont ses grands parents maternels, originaire d'Australie, qui sont arrivés en Grèce, et il y ont marié leur fille à un Saülh à la réputation difficile, dont ses parents à lui-même était originaire d'Autriche. Alors que dire de ce mélange, entre des parents qui ont toujours renié leur pays d’accueil, ses trois langues parlées, et lui qui n'a jamais connu rien d'autre que la Grèce ? Ω profession/occupation policier reconvertit en garde forestier à cheval depuis peu Ω statut civil célibataire. Ω niveau de vie €€ Ω groupe incommensurable. Ω célébrité bob morley Ω prédéfini, scénario ou inventé ? inventé Ω crédits  stydia tumblr (gif) et bellamy-octavia.tumblr (image).


   


   

   
l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux Ω Tout comme Béllérophon avait réussi à dompter le cheval ailé, depuis son imprégnation, Hæresis se voit affublé d'une connexion avec les équidés. Loin d'entretenir une passion pour eux, l'animal l’obsède cependant et il ne peut s'empêcher d'être attiré par lui. C'est pour cette raison qu'il a quitté son poste de policier pour celui de garde à cheval. Le lien qui l'unit à cet animal est fort et incompréhensible, même pour lui. De ses qualités de cavalier passées d’inexistantes à irréprochables en quelques mois, il ressent également particulièrement l'animal, et il se demande si un jour il arriverait à communiquer, d'une quelconque façon, avec lui. Il sait quoi faire pour gagner sa confiance ou son respect, il sait le calmer par de simples gestes.

   « Bellérophon, à qui les Dieux donnèrent la beauté et la vigueur charmante » Ω Une aura règne autour de lui depuis peu, les femmes et les hommes le regardent plus, que ce soit pour le dévisager ou l'admirer. Il n'est pas particulièrement habitué à attiré l'attention des autres, son simple nom de famille suffisait à faire fuir les gens. Maintenant, c'est différent, ses charmes se sont réveillés, il peut s'en servir, c'est comme un petit air hypnotique, il obtient plus facilement ce qu'il veut. Mais ce n'est pas quelque chose dont il se sert très souvent, parfois même, les gens sont charmés sans même qu'il n'en ait l'envie.  


   Inécroulable guerrier Ω Les épreuves s'enchainèrent pour Bellérophon, ces combats contre la chimère, les Solymes, les Amazones, les gardes de son hôte. Le demi-dieu, fils de Poséidon, ne se laissa jamais abattre et se releva à chaque fois. Hæresis a hérité de cette même détermination, malgré ses blessures, il se relève toujours pour faire face à ses assaillant, que ce soit simplement les gens qui le méprisent ou bien sa propre vie. Habitué aux combats depuis son plus jeune âge, il n'a jamais été particulièrement habile ou même bon, la chance a souvent été de son côté, ainsi que les défaites, maintenant c'est différent, il combat mieux, et ne perd quasiment jamais, il sait quoi faire avant même d'y penser.
Ω Sa famille n'a jamais été qualifiée de fréquentable. Son père est en prison pour avoir tué le gérant d'une épicerie, seulement dans le bute de voler de l'alcool. Le petit frère de Hæresis était tout ce qu'il lui restait comme famille, sa mère ayant disparue depuis plusieurs années. Hæresis et son petit frère, Enoch, vivaient seuls depuis plus de cinq ans dans la misère et le mépris des autres Ω Hæresis est un garçon qui a appris à vivre avec le mépris des autres, et surtout à y répondre, ce qui fait de lui quelqu'un d'assez violent et agressif Ω Mais dans le fond, c'est quelqu'un de très timide et sensible, lorsqu'il aime quelqu'un, il est loyal et attentionné Ω C'est un garçon qui pourrait paraître simple et banale si il n'y avait pas cette aura étrange qui règne autour de lui, qui lui donne un certain charme, tout comme elle peut inciter la crainte. Qui s'y touche s'y pique Ω Plutôt froid, renfermé et calculateur, c'est un garçon qui ne bouge et ne parle que lorsque cela est nécessaire Ω Il est partiellement sourd de l'oreille droite. Il entend quand même comme un bruit de fond ou un murmure de cette oreille Ω Ne vous avisez jamais de trahir sa confiance Ω Tout est secret chez lui, il se dévoile seulement en de rares occasions Ω Dès qu'il voit du sang, il devient agressif, violent et irritable Ω Il a des brûlures sur tout le bras droit, et dans le cou, il ne les cache pas particulièrement mais ne dit jamais d'où elles proviennent Ω Il ne supporte pas la fumée de cigarette Ω Il est au plus profond de lui particulière brisé et fragile, il lui arrive souvent d'avoir des tendances suicidaires et aux crises d'angoisses, son seul remède est pour l'instant la violence Ω Il est devenu policier dans le seul but de pouvoir subvenir à ses besoins et ceux de son frère, alors qu'il n'est pas du tout fait pour ça. Il était très mauvais et on ne lui donnait que le sale boulot à faire. Après son imprégnation, il fût bien heureux de trouver quelque chose qui lui correspondait plus, bien qu'il ne comprenait pas vraiment pourquoi Ω Il ne supporte pas l'autorité, ni qu'on lui marche sur les pieds, c'est quelqu'un de distant et de méfiant Ω
« Relève-toi. » qu'il me dit, encore et encore. Toujours, à l'infinie, dans mes rêves de noirceurs, mes journées assombris, et les secondes cauchemardesques de ma vie. Sans cesse, il me parle, dans mon esprit, parfois j'ai l'impression de sentir son souffle dans mon cou. « Vie, relève-toi, éveille-toi au monde. » Comme des conseils, comme des mots rassurants. Alors qu'il n'y a plus de vie en moi. Cette voix m’obsède, comme elle me rend folle. Je pensais être tranquille, mais il est revenu. Il me hante, je ne comprends pas pourquoi. Cette voix est comme un murmure, elle est étrange, je pense que c'est la sienne, mais je n'en suis pas sûr. Elle me paraît à la fois étrangère, et à la fois si proche au plus profond de mon âme, que je me suis cru fou. Parce que je ne doute pas de son existence, et pourtant elle est là, et elle ne vient pas de moi. Mais ce n'est pas un fait anodin, je ne crois pas que les gens normaux entendent des voix dans leurs têtes.  « Tu n'es pas fou, je suis là pour te relever, et faire de toi ce que tu es réellement. » Elle a raison, elle a toujours raison, comme si elle me connaissait par cœur, qu'elle connaissait le teneur de mon âme, et l'enfer de mon cœur. Elle connaît mon passé, mes pensées, mes émotions. Elle connaît mes peines, elle ne répare pas mes erreurs, elle ne me dit pas rien n'est de ma faute, elle ne me pardonne pas. Elle est juste là. Elle me guide. Il me guide. Mon frère. Parfois, il ne contente pas de me parler, je sais, il lui arrive de prendre contrôle de mon corps, mais toujours dans le but de rendre les choses meilleurs. Les choses ont changés depuis qu'il est là. Il est revenu peut-être parce qu'il savait que je ne pouvais pas vivre sans lui, quelque chose l'a fait revenir pour faire revivre.

Hæresis a été imprégné par le demi-Dieu Bellérophon, celui qui ne s'est jamais écrasé face au danger. Il pense que c'est son frère décédé qui est revenu pour le sortir de sa noirceur, il ne s'est pas que c'est l'âme d'un être mort depuis bien plus longtemps.

   
▲ ► ◄ ▼


   
   
Juliette, alias Disturb, 21 ans et en master de cinéma. J'ai adoré le principe du forum parce que j'aime beaucoup la mythologie, même si je ne m'y connais pas vraiment beaucoup ! Ça fait longtemps que je n'ai pas RP, alors soyez indulgents avec moi     Ça ne me dérangerait pas de recevoir une visite de la petite Moïra  

   

   



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 146
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 1:18

   
≡ L'ENFER EST SUBJECTIF ≡
A cet instant, je ne vois plus que les flammes, je ne sens plus rien, je respire à peine.

   
▲ ► ◄ ▼

   
Il n'y a toujours eu que toi, dans ma vie, Arkser, mon frère. Tu as joué le rôle de père, de mère, de grand frère. Tu as tout donné pour moi, je le sais, et moi, je n'ai jamais rien pu accomplir pour toi. Tu as pris les coups qui m'étaient destinés, que ce soit par notre père, par les racailles de la rue ou les adultes qui détestaient notre famille. Tout comme moi, tu ne pouvais pas te taire devant les insultes, tu n'as pas toujours été vainqueur des combats dans lesquels nous nous battions comme si nos vies en dépendaient, mais tu n'as jamais manqué de courage et tu y as toujours fait face. J'ai soigné tes blessures comme tu as soigné les miennes.
Mais il y en a une maintenant que tu ne peux plus soigner. Parce que cette ultime blessure m'a ôté la vie. A cet instant, je ne vois plus que les flammes, je ne sens plus rien, je respire à peine. Mais je sens encore au plus profond de moi toute cette haine emmagasinée depuis des années. Je ne pouvais plus vivre avec, alors il fallait que j'agisse. Je ne comprends pas pourquoi moi je n'aurais pas le droit de vivre, la vie est un dédale de choix, mais j'ai l'impression que ma vie a été créée à partir de choix qui ne sont pas les miens. Je n'aurai jamais fini comme nos parents, alors pourquoi devaient-ils croire ça de moi ? Ils m'ont injurié, ils m'ont battu, ils m'ont craché au visage, ils m'ont souillé. Je devais me venger. Je voulais vivre. Comme eux.
Mais je n'ai plus le choix maintenant. A cet instant, je ne vois plus que les flammes, je ne sens plus rien, je respire à peine. Je sais encore ce qui s'est passé, j'en ai encore conscience. Et je sais aussi ce qui va se passer par la suite. Tu vas t'en vouloir, peut-être même au point d'en mourir. Tu vas croire que c'est ta faute, mais ce n'est pas le cas. Tu ne mérites pas cette vie, tout comme moi. Tu es encore plus fort que moi, tu endures les coups, tu ne dis rien, tu les rends parfois, mais jamais au point de non-retour, comme moi. Tu es bon, tout au fond de toi est bon, les gens ne le voient seulement pas.
Mon frère. A cet instant, je ne vois plus que les flammes, je ne sens plus rien, je respire à peine. J'espère qu'eux aussi crament quelque part en criant. J'espère que toi, quelqu'un va te sauver, je ne sais pas qui, peu importe, que ce soit un ange, un démon, le destin ou une force encore plus puissante que tout ce qui peut exister. J'espère que tu ne seras pas tenu responsable de mon crime. J'espère aussi que tu me comprendras. Ces hommes n'avaient pas le droit de s'en prendre à nous de cette façon. Ils devaient périr en enfer, dans les flammes.
A cet instant, je ne vois plus que les flammes, je ne sens plus rien, je respire à peine. Mais je me sens partir. J'aimerais utiliser mes dernières forces pour penser à un moment heureux de ma vie, mais la seule chose que j'arrive à faire, c'est revivre ces cinq dernières minutes. Je me revois poser les bidons d'essence à l'entrée de leur maison, et faire couler l'essence tout autour de la maison. Je me revois en balancer sur les murs, les laissant les marquer invisiblement. J'entends leurs rires à l'intérieur de la maison, ils ne se doutent de rien. Je ne pense rien d'autre qu'au fait que ce sont des vermines, qu'ils m'ont traité comme un criminel et au fait que je vais leur montrer ce qu'est un vrai criminel. Je me vois cramer une allumette, et percevoir ta voix au moment où je la balance dans une flaque d'essence. Tu m'as attrapé une seconde trop tard, en me demandant ce qui m'était passé par la tête, te plaçant dos à la flamme, celle-ci est alors rentrée en contact avec l'essence, elle s'est propagée rapidement, glissant sur le liquide, remontant le long de leur façade de bois ridicule d'écolo. Le spectacle me fascinait, les flammes montaient en une fraction de seconde jusqu'au toit. A la première détonation, celle sûrement des bidons d'essence à l'entrée de la maison, tu m'as frappé, en plein dans la mâchoire, et tu m'as attrapé par le col de ma veste. Jamais je n'avais vu autant d'émotion dans ton regard, la colère, la peur, la souffrance, la rancune. Puis la deuxième explosion a eu lieu, je t'ai vu avoir l'intention de m'en protéger, tout ton corps n'appelait qu'à cela, sauver le mien. Sauf que ce n'est pas ce qui s'est passé, le souffle de l'explosion nous a projetés une dizaine de mètres plus loin, il t'a brûlé, et moi il m'a tué. J'ai clairement senti ton corps écraser le mien mais ce n'est pas ce qui a été le plus douloureux, non, le pire a été le choc à l'arrière de mon crâne. Contre quoi ? Je n'en sais rien, un muret, une pierre, un tronc, le sol. Ça m'a coupé le souffle, la faculté à parler, à réfléchir, la vie.
Mon frère, l'enfer est subjectif. Le mien était ma vie, à chaque souffle, à chaque pas, à chaque seconde, quelque chose me transperçait, une souffrance, une peine. Je me vidais peu à peu, mon sang brûlait dans mes veines, respirer était ma punition. Ton enfer, c'est le temps après cet accident. C'est lorsque tu comprendras ma mort, ce sera le manque que ma disparition engendrera, ce sera la culpabilité de n'avoir pas pu me sauver. Mais ce n'est pas ta faute, tu n'as pas mis le feu à cette maison, je l'ai fait. J'ai voulu me libérer d'une façon qui n'était pas la bonne, mais j'ai quand même fini par quitter cet enfer qui était le mien.

Je supplie, peu importe qui, juste... Quelqu'un. Je vous en supplie, sauver mon frère, laisser la vie s'écouler en lui. Faites qu'il ne se punisse pas, qu'il n'abandonne pas. Aidez-le à traverser ma disparition, je sais que cela sera dur, ce sera sans contexte la chose la plus dure qu'il aura à traverser dans sa vie si vous parvenez à le faire vivre. Mais il en vaut la peine. Il le mérite. Il va pleurer, il va frapper, et il va détester. Il lui faudra des années pour s'en remettre, mais je sais qu'il le fera, si on le soutient. Aidez-le à trouver la personne qui le fera vivre, celle en qui il pourra avoir complètement confiance, la personne qu'il aimera tellement qu'il ne pourra pas imaginer disparaître et ne plus la voir. Elle existe, c'est obligé.
Je vous en supplie. Prenez sa haine, sa souffrance, libérez-le.  


   

   



   

_________________
Fear is death
○ please don't let me down
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 390
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 1:38
Bienvenue sur le forum
Bob Morley est juste parfait et j'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas faire de cette imprégnation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 139
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 7:26
Cette imprégnation est parfaite, avec ce choix de tête. j'avoue que c'est original !

J'ai hâte d'en lire plus, même si ton prénom me fait beaucoup penser à Hérésie, ça va plaire à Nexus ça d'ailleurs What a Face

_________________
And I had the week that came from hell and yes I know that you could tell ... But you’re like the net under the ledge. When I go flying of the edge, you go flying of as well. And if you only die once I wanna die with you ...
SOMETHING I NEED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 53
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 9:33
que de bons choix, de la tête à l'imprégnation j'ai hâte de lire la suite
bienvenue sur le forum et bon courage o/

_________________
I know I'll land here again ☆
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 146
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 14:27
Merci beaucoup à vous tous Je suis contente que Bob plaise

_________________
Fear is death
○ please don't let me down
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 50
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 16:38
Vous comptez me tuer avec vos avatars, en fait ? J'ai mis du temps à trouver ce Mr bien, mais là
Je ne connaissais pas la divinité, du coup je suis contente
Bienvenue par ici, si tu as la moindre question n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 90
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Lun 2 Fév - 16:42
Je suis fan de l'avatar ainsi que du personnage. L'imprégnation et les particularités sont extrêmement bien trouvées. Bienvenue à toi et au plaisir de te revoir sur le forum.

_________________
down to ashes
Strife and Confusion joined the fight, along with cruel Death, who seized one wounded man while still alive and then another man without a wound, while pulling the feet of one more corpse out from the fight. The clothes Death wore around her shoulders were dyed red with human blood.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 146
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Jeu 5 Fév - 0:04
Merci beaucoup à vous deux

_________________
Fear is death
○ please don't let me down
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 84
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Dim 8 Fév - 1:13
Coucou
Il y a un tout petit souci avec ta fiche, dans les points et l'imprégnation c'est écrit Disturbia au lieu de Hæresis What a Face

_________________



When the ashes start to rise and the moon falls from the sky, and a thousand candles burn into the night. When the angels softly cry on the flames below the sky,Would a thousand souls still pray for you and I?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 146
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Dim 8 Fév - 1:31
Ah oui pardon, honte à moi, c'est le prénom que j'utilise d'ordinaire pour mes perso, j'ai voulu changer mais voilà, une fois partie j'ai plus fait attention, les vieilles habitudes ont repris le dessus ! Voilà c'est rectifié !

_________________
Fear is death
○ please don't let me down
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 279
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Dim 8 Fév - 17:17

≡ tu es validé(e) ≡
c'est maintenant que ça commence

▲ ► ◄ ▼

Bravo toi, tu as réussi à passer la redoutable épreuve de la fiche de présentation. Tu peux donc d'ores et déjà créer ta fiche de liens et aussi celle de tes sujets. Pour toutes tes autres demandes, c'est ici qu'il te faudra cliquer. Pour créer ton scénario tu peux cliquer ou encore regarder du côté de la recherche de liens. Sur ce, bonne aventure Mdmienne

Ω Ω Ω

Très bonne fiche
Je ne t'ai pas mis de pouvoir dans le bottin, de mon point de vue ce ne sont que des particularités. Et j'aime beaucoup les petites informations, notamment sur le nom de famille mal vu






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musedismoi.forumactif.fr
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 146
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   Dim 8 Fév - 19:10
Merci beaucoup
Ah non, je suis partie du principe que ce n'était que des particularités, je me disais qu'étant donné que Bellérophon n'avait pas vraiment de pouvoir, je n'allais pas en donner au personnage alors pas de soucis

_________________
Fear is death
○ please don't let me down
 
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

♦ ♦ ♦ ♦
MessageSujet: Re: deep down where your soul is hidding ♦ Saülh   
Revenir en haut Aller en bas
 

deep down where your soul is hidding ♦ Saülh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» 06. Rolling in the deep.
» PANSY • rolling in the deep.
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» !! ..: Poor Soul :.. !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUSE DIS-MOI ::  :: ENTRE DANS LA LÉGENDE :: PRÊTS POUR LA BATAILLE-