Partagez | 
 

 Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 90
MessageSujet: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Ven 23 Jan - 22:18

eris


≡ ŌKEANÓS ALPHEUS HAROS≡
it's where my demons hide

▲ ► ◄ ▼

Ω nom Haros, un nom de famille somme toute usuel qui rappelle ses origines grecques qui remontent des générations en arrière. Ω prénoms Ōkeanós (à prononcer Okinosse). On ne sait pas réellement pourquoi ses parents ont choisi une telle signification, sauf son père qui racontait souvent qu'ils avaient été subjugués par le bleu de ses yeux à la naissance. Son deuxième nom est Alpheus. Le prénom de son grand-père qui évoque autorité et une âme de leader. Autant dire que la préférence est évidente. Ω âge Il a 30 ans. Ω date et lieu de naissance Il est né le jour de recueillements pour les morts, le 1er novembre, ici même à Argopolis. Ω origines et nationalité Parfaitement grecques. Il se plait à croire que son patronyme a survécu à l'antiquité et aux siècles suivants jusqu'à aujourd'hui. Ω profession/occupation Il est pompier/secouriste depuis une dizaine d'années. Il est toujours en étroite collaboration avec les autorités de la ville et l'hôpital. Ω statut civil Il est inlassablement célibataire. Ω niveau de vie €€€, on ne peut pas dire qu'il roule sur l'or mais il fait un métier qui lui plait et qui lui permet de vivre. Ω groupe Incommensurables. Ω célébrité Henry Cavill. Ω prédéfini, scénario ou inventé ? inventé toujours. Ω crédits  amancanfly.tumblr (gif) et cavill-icons.livejournal (image).






RISE & BURN Ω La Discorde a gagné. Le pompier sauve et le pompier brûle. Ōkeanós a reçu le pouvoir de semer le trouble incandescent sur la ville. Ses paumes toujours incroyablement chaudes sont sa seule trahison. Jamais une flamme n'a jailli de celles-ci et pourtant, il suffit que l'homme voit s'animer dans ses prunelles bleues des flammes dévorantes pour que celles-ci ne surgissent de la terre. Eris lui dit qu'il peut tout avoir, qu'il peut tout consumer. Elle le soumet à la fureur, elle l'enveloppe de colère pour qu'en lui ne s'éveille le besoin d'embraser. Pompier pyromane, elle adore et choie son paradoxe incarné, sa marionnette ardente.

POINGS FERMES Ω Ōkeanós a toujours été très observateur, à l'écoute des autres. S'il s'en servait autrefois pour alléger leur quotidien, désormais c'est à des desseins bien plus sombres qu'il se sert de cette qualité. Il devine assez aisément les faiblesses des autres, ce qui les hante, les agace ou les énerve. Il sait mettre le doigt sur ce qui fait mal, ce qui chagrine, ce qui déçoit. Puis il n'hésite pas à s'en servir, à retourner les entrailles pour chercher la confrontation. Certains diront que Ōkeanós a toujours eu le goût la franchise, ne pas mettre les pieds dans le plat. D'autres diront que c'est juste un emmerdeur qui aime semer la zizanie pour le simple plaisir de se battre.

PARTICULARITÉ 2 Ω écrire ici la description détaillée de la particularité de votre personnage tout en veillant à justifier son existence par rapport au choix de la divinité/créature/etc..

PARTICULARITÉ 3 Ω écrire ici la description détaillée de la particularité de votre personnage tout en veillant à justifier son existence par rapport au choix de la divinité/créature/etc..
Depuis toujours Ōkeanós était un gamin puis un homme serviable. Le cœur sur la main, il s'investissait toujours dans le bien-être des autres. S'il poursuit sur ce chemin-là, depuis quelques temps, ses manières semblent avoir changées. Il jure tout haut, il réprimande les blessés et sermonnent les inconscients. L'homme qui vous mettait toujours à l'aise est désormais un élément intrigant dont le regard posé sur vous fait l'effet d'une brûlure. Ω Lui qui abhorrait les fruits, depuis quelques mois, se promène toujours une pomme rouge à la main, la croquant avec avidité et ferveur. Ω Il intervient parfois dans les institutions scolaires et les entreprises pour discuter prévention et sécurité de la ville. Ω Ōkeanós est souvent pris de terreurs nocturnes comme si l'objet de ses rêves manquait de l'étrangler chaque nuit. Bien souvent, il finit contre un mur à l'autre bout de la chambre, hurlant sa peur, violentant sa colère. Ω Il avait toujours l'habitude de s'entretenir physiquement à cause de son travail. Désormais course et sports collectifs sont remplacés par d'inlassables frappes véhémentes contre un sac de boxe. Ω On le retrouve souvent seul dans les coins reculés d'Argopolis, marmonnant pour lui-même. Ω Il se promenait toujours avec un berger allemand nommé Truce. Véritable crème, le chien est devenu agressif envers son maitre si bien que Ōkeanós se vit obligé de le léguer à sa petite sœur. Ω Il sait lire le grec ancien et l'emploie comme personne. Ω Il n'est pas du tout à l'aise avec l'innocence des enfants qui semblent l'effrayer. Ω Si Ōkeanós n'a jamais été à l'aise pour exprimer ses sentiments, il était en revanche quelqu'un d'affectif et attentionné. Ce temps-là parait désormais révolu. Ω Il ne supporte jamais la température ambiante. Le jour où il n'a pas trop chaud, il est frigorifié. Ω Il n'est pas sensible à l'art. Il est paternaliste à tendance autoritaire. Il sourit presque tout le temps quand bien même on peut douter de la nature de ce rictus. C'est un lève-tôt, il aime voir le soleil s'élever sur Argopolis.
"La Discorde infatigable, tout à la fois compagne et sœur de l'homicide Arès, qui d'abord se dresse timidement, mais qui bientôt touche du front le ciel et de ses pieds foule la terre."
Eris agite ses doigts déliés, Ōkeanós lève son poing fermé. La déesse de la Discorde a élu domicile dans le corps du bienveillant. Fielleuse, elle s'insinue dans ses pensées, berçant de sa voix féminine une âme torturée. Elle lui murmure de doux châtiments, attise la zizanie. Elle enflamme le cœur du bienveillant d'anarchie et noircit ses pensées. Parfois elle s'invite dans ses rêves, les façonnant d'une couleur pourpre. Maitresse de son esprit, reine sur ses sens, elle semble parfois se dessiner à l'horizon, au coin d'une rue. Fragments d'ébène, oriflamme sanglant qui danse devant ses yeux bleus ébahis. Ōkeanós se sent impuissant. Il tait sa douleur puisqu'il n'en est pas responsable. Il ne se pense pas fou, la folie aurait le son de sa propre voix. Mais celle-ci est plus insidieuse. Elle ouvre ses yeux océan sur une réalité chaotique du monde. Argopolis doit sombrer dans les abysses du chaos et brûler pour son imposture. Eris sirène, Eris souveraine régnant sur le bienfaiteur de son royaume.

▲ ► ◄ ▼



Il y a longtemps, sur les terres lointaines de la Grèce antique, régna l'Age d'Or des dieux tout-puissants et d'extraordinaires héros. Le plus grand et le plus fort de tous ces héros fut la colossale Dandan. Mais quel est la vrai mesure d'un vrai héros ? Ah ! C'est ce que notre histoire...
- Non mais écoutez-le ! On croirait qu'il va nous jouer une de ces tragédies grecques ! Personnellement, je vais avoir 22 ans d'ici un mois. Je suis une grosse rpgiste qui adore la mythologie grecque, les musiques d'ambiance, les pavés, la viande et les gifs seksy. Je suis également outrée de voir qu'il n'y a pas de gif lama ce qui enlève déjà un point sur l'appréciation du forum. Sinon je suis régulière dans la mesure du possible, avide de RPs et de grandes choses. La petite Moïra est la bienvenue seulement si elle cache quelques surprises dans sa poche. PS: leforumiltuesamaire.    






_________________
down to ashes
Strife and Confusion joined the fight, along with cruel Death, who seized one wounded man while still alive and then another man without a wound, while pulling the feet of one more corpse out from the fight. The clothes Death wore around her shoulders were dyed red with human blood.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 90
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Ven 23 Jan - 22:18

≡ the light won't find you ≡
Holding hands while the walls come tumbling down

▲ ► ◄ ▼


né poussière,

« Figure-toi que bosser au Dionysos n’est pas l’ambition de ma vie. » Ōkeanós nouait consciencieusement sa cravate, faisant face à son miroir. Sur son visage adolescent qui trahissait tout juste la majorité passée, se lisait déjà l’ennui. C’était triste d’être aussi jeune et déjà si las. Fraichement diplômé, inscrit à l’université pour étudier l’histoire antique, il avait pourtant tout fait pour se façonner un chemin paisible jusqu’à l’avenir. Il avait fait plaisir à sa mère en choisissant un cursus qui honorait ses origines et sa passion pour la langue morte tout en satisfaisant son paternel qui l’avait conseillé de mettre un pied dans le monde du travail le plus rapidement possible. Il conjuguait ainsi révisions et poste de serveur au casino d’Argopolis. Le fait est qu’il ne se sentait pas à sa place. Ōkeanós n’était pas un mec qui s’engonçait dans des chemises trop cintrées pour sa carrure déjà développée pour aller sourire à des clients qui ne l’apercevraient à peine. Il avait besoin de reconnaissance. Servir et être acclamé. Servir pour être remercié. C’était une vision peut-être égoïste ou naïve du monde mais le jeune homme trouvait sa fierté dans le regard des autres, dans l’admiration qu’il pouvait susciter. Les commentaires sur ses devoirs rendus ne provoqueraient jamais un tel orgueil. Ce qu’il voulait par-dessus tout c’était croiser cette lueur d’admiration, de soutien exaltant qui brillait dans l’œil de sa jumelle. Tandis que Phaedra s’empara brutalement de la cravate pour la nouer correctement à la nuque de son frère, il ne put réprimer un sourire. « Toi tu as déjà ta carrière toute tracée. La science, les trouvailles, les prix Nobel. » Le ton de sa voix était sensiblement moqueur quand bien même il respectait tout à fait le parcours idyllique de sa moitié. Elle avait toujours été cérébrale, lui pragmatique. Elle avait le don de l’éloquence, il avait hérité du don d’observation. Il agissait, elle ouvrait la bouche. C’était toujours ainsi et ce serait toujours ainsi. Liés comme les doigts de la main, un futur commun remis entre les doigts des Moires et un horizon d’aventures herculéennes mais jamais solitaires. Phaedra finit d’habiller Ōkeanós, tous deux réalisant à quel point il n’était pas fait pour cette vie. « Qui sait, tu sauveras peut-être la fourrure enflammée d’une snob du Mont Olympe. »

tu reviendras poussière.

Ōkeanós se remémora ce souvenir qui évoquait désormais un présage réalisé. Il y a maintenant douze ans, un serveur du Dionysos avait bel et bien éteint un départ de feu dans les cuisines. Inattention des employés, incendie volontaire, le mystère avait longtemps fait les titres des journaux avant de disparaitre, irrésolu. Seul demeurait le sang-froid du héros du jour et sa réactivité intelligente. Un sourire aux lèvres, le héros devenu un trentenaire accompli réajusta son insigne de capitaine sur sa veste rouge. C’était en accrochant chaque matin ce titre honorifique que Ōkeanós exposait au monde entier qu’il était devenu quelqu’un. Apprécié de tous, respecté de chacun, il dirigeait d’une main de maitre une dizaine de pompiers secouristes au sein de son unité. Il représentait le citoyen modèle, l’homme sur qui on pouvait compter. Il maintenait la paix au sein d’Argopolis, pansait les maux de ses âmes perdues. Il était le ἄναξ* dévoué, le ἥρως*. Parfois il se surprenait à se convaincre qu’on ne serait rien sans sa servitude, sans son courage. D’autres fois, il avait l’impression d’être dans l’œil du cyclone, l’île salvatrice au milieu d’un océan. Qui irait véritablement nager jusqu’à lui ? Il était accessible tout en restant inaccessible. Comprendre les autres sans être compris. Soigner sans être protégé. Son père lui avait toujours dit qu’il avait une âme fragile derrière une forte personnalité. Il se laissait trop influencer par ses propres impulsions, son instinct rarement raisonnable. C’était un homme trop fougueux qui pensait tout affronter, tout surmonter. « Tu t’offres au monde comme on défie le feu. Tôt ou tard tu brûleras mon fils. » Parole de vieil homme qui n’avait jamais trouvé l’épanouissement que dans le refuge de sa propre famille. τῦφος*. Voilà ce qui causerait la perte de Ōkeanós. Haussant les épaules, il finit par jeter un coup d’œil à Truce, son berger allemand qui suivait toujours fidèlement son maitre dans les interventions comme dans le quotidien. « Et si on allait voir ces fameuses aurores boréales ? » Il flatta le crâne du chien, entre ses deux oreilles dressées, puis quitta la caserne afin de rejoindre le centre-ville où un attroupement de curieux s’était formé, chacun cherchant dans les lueurs mystiques les réponses à l’énigme de leur vie.

Elle danse, ondule lentement de ses pourpres nuances. Elle tend un index affuté, lui parle de sa langue acérée. Tantôt glaciale, tantôt ardente. L’indigo de ses cheveux laisse place à des flammes incandescentes. Elle le regarde de ses prunelles diaboliques, lui murmure des chants chaotiques. Elle lui raconte les aventures qu’elle a en tête, tandis qu’elle noue les fils à sa marionnette. Elle semble flotter dans les airs, elle est née ni d’aujourd’hui ni d’hier. De demain elle est l’assassine, dans son esprit pur elle prend racine. Son rire prend l’ancre dans son âme, le bienveillant transforme en infâme. Alors qu’elle le séduit de ses promesses, elle dépose en son sein la douce caresse. Le présage d’un esprit torturé tandis qu’en sa paume elle offre l’enflammé. Ōkeanós renait de ses cendres, désormais la paix il a juré de pourfendre. Puissante implacable Eris, d’Argopolis ordonna le sacrifice.

* chef/héros/orgueil.
Ω Ω Ω







_________________
down to ashes
Strife and Confusion joined the fight, along with cruel Death, who seized one wounded man while still alive and then another man without a wound, while pulling the feet of one more corpse out from the fight. The clothes Death wore around her shoulders were dyed red with human blood.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
♦ ♦ ♦ ♦
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Sam 24 Jan - 9:54
HENRY.
Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 90
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Sam 24 Jan - 22:34
Merci beaucoup ça me fait plaisir.
Je connaissais pas ton avatar mais je la trouve juste trop chou.

_________________
down to ashes
Strife and Confusion joined the fight, along with cruel Death, who seized one wounded man while still alive and then another man without a wound, while pulling the feet of one more corpse out from the fight. The clothes Death wore around her shoulders were dyed red with human blood.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 279
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Dim 25 Jan - 0:55
La fiche est parfaite, peux-tu juste créditer ton avatar sur ton profil et répondre ici quand c'est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musedismoi.forumactif.fr
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 90
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Dim 25 Jan - 10:08
Pardon pour le crédit, le champ était absolument passé inaperçu. C'est bon.

_________________
down to ashes
Strife and Confusion joined the fight, along with cruel Death, who seized one wounded man while still alive and then another man without a wound, while pulling the feet of one more corpse out from the fight. The clothes Death wore around her shoulders were dyed red with human blood.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 139
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Dim 25 Jan - 12:33

Faux espoir

Tu sais que t'es beau toi ?

_________________
And I had the week that came from hell and yes I know that you could tell ... But you’re like the net under the ledge. When I go flying of the edge, you go flying of as well. And if you only die once I wanna die with you ...
SOMETHING I NEED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 90
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Dim 25 Jan - 12:49
Azy, je vais te cramer toi. (y'a pas le smiley rouge enflammé. Sacrilège, il faut qu'il porte mon nom.)

Tu sais que t'es beau aussi dans le genre blondinet.

_________________
down to ashes
Strife and Confusion joined the fight, along with cruel Death, who seized one wounded man while still alive and then another man without a wound, while pulling the feet of one more corpse out from the fight. The clothes Death wore around her shoulders were dyed red with human blood.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
♦ ♦ ♦ ♦
messages : 279
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   Dim 25 Jan - 13:36

≡ tu es validé(e) ≡
c'est maintenant que ça commence

▲ ► ◄ ▼

Bravo toi, tu as réussi à passer la redoutable épreuve de la fiche de présentation. Tu peux donc d'ores et déjà créer ta fiche de liens et aussi celle de tes sujets. Pour toutes tes autres demandes, c'est ici qu'il te faudra cliquer. Pour créer ton scénario tu peux cliquer ou encore regarder du côté de la recherche de liens. Sur ce, bonne aventure Mdmienne

Ω Ω Ω

Un pompier pyromane avec Eris, ça promet de chouettes nuits à Argopolis
J'ai beaucoup aimé lire






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musedismoi.forumactif.fr
Contenu sponsorisé

♦ ♦ ♦ ♦
MessageSujet: Re: Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos   
Revenir en haut Aller en bas
 

Ōkeanós △ all great changes are preceded by chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)
» The Great War
» A great day for freedom (19/06, 19h42)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUSE DIS-MOI ::  :: ENTRE DANS LA LÉGENDE :: PRÊTS POUR LA BATAILLE-